ATTENTION !

« PAGES CHOCS » est une rubrique STRICTEMENT RÉSERVÉE à un public MAJEUR et AVERTI.

Elle contient des textes, des images, des vidéos qui peuvent être choquants pour des personnes mineures.

En cliquant sur PAGES CHOCS ou PLUS D’INFOS (dans cette rubrique) vous certifiez sur l’honneur :

Être majeur selon la loi en vigueur dans mon pays et que les lois de mon état ou mon pays m’autorisent à accéder à des sites pour adultes.

dimanche 20 novembre 2011

Baraka et vertus des jeux vidéo en ligne : un ados de 15 ans se suicide en Russie (vidéo)


Internet, les jeux vidéo... peuvent-ils conduire au suicide chez les personnes les plus fragiles  Si le rapprochement entre jeu vidéo et suicide peut paraître improbable, il n'en demeure pas moins que régulièrement la presse nous rapporte quelques cas de suicides mettant directement en cause des jeux vidéo, chez les jeunes particulièrement. Entre fausses rumeurs et faits avérés, il faut peut-être chercher les raisons de ces suicides ailleurs... Le jeu vidéo en tant que tel ne serait alors que le déclencheur de l'acte et non sa cause directe. En tout cas, le débat est toujours d'actualité.
Le dernier fait en date nous vient ce dimanche de la ville de Tchita, en Russie, où un jeune adolescent de 15 ans se serait suicidé après que ses parents, arrivés à la conclusion que leur enfant souffrait d'une dépendance extrême à Internet et qu'il passait trop de temps devant des jeux, lui auraient confisqué son ordinateur.
Alesha Starchikov, s'est jeté de la terrasse d'un immeuble de neuf étages. Les sauveteurs, alertés par des  passants ayant remarqué l'adolescent assis sur le bord de la terrasse, ont immédiatement placé un gros coussin gonflable en bas de l'immeuble et tout tenté pendant deux heures pour convaincre l'enfant de ne pas sauter, en vain. "Je n'ai pas d'amis, pas de petite-amie et maintenant on m'interdit Counter-Strike (jeu vidéo en ligne), je n'ai plus envi de cette vie !", c'étaient selon les sauveteurs ses mots ultimes avant de sauter de la terrasse. L'adolescent, qui a atterri sur ses pieds, a été transporté à l'hôpital encore en vie. Hélas, ses blessures étaient incompatibles avec la vie, il s'est éteint à l'hôpital. Ses jambes étaient brisées, ses organes internes endommagés, a dit le porte-parole de l'Hôpital pour enfants, rapporte lifenews 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire