ATTENTION !

« PAGES CHOCS » est une rubrique STRICTEMENT RÉSERVÉE à un public MAJEUR et AVERTI.

Elle contient des textes, des images, des vidéos qui peuvent être choquants pour des personnes mineures.

En cliquant sur PAGES CHOCS ou PLUS D’INFOS (dans cette rubrique) vous certifiez sur l’honneur :

Être majeur selon la loi en vigueur dans mon pays et que les lois de mon état ou mon pays m’autorisent à accéder à des sites pour adultes.

lundi 5 novembre 2012

L'homme prend 5 balles dans la tête et vient à pieds à l'hôpital !


 Un homme de 27 ans a été touché par cinq balles dans la tête le matin du lundi (5) dans Chapadao do Sul, 325 km de la ville de Campo Grande (Brasil). La victime a été opérée à l'hôpital municipal de la ville.

Selon la police militaire, l'homme a été retrouvé gisant sur une route près de la ville par une personne de passage. Il a été emmené au poste de police et, selon l'officier, l'homme est arrivé conscient malgré des blessures à la tête.
La victime a déclaré à la police qu'elle était entrain de trinquer dans une ferme avec deux hommes, quand ceux-ci l'ont agressé et voler. Selon le rapport de police, l'homme a dit qu'il a fait le mort pour échapper aux assaillants. Il a déclaré qu'il a été soulagé de ses documents personnels, une somme d'argent, la carte de crédit, et un téléphone cellulaire.
Les deux hommes ont été identifiés et arrêtés par la police de la ville de Sécession.

Selon le chirurgien Muniz Amaury Nantes, les balles sont encore logées dans la tête de la victime et ne doivent pas être enlevées. «Il est rare de faire de la chirurgie pour enlever des balles logées dans une tête quand celles-ci n'ont aucune incidence sur la santé de patient."
"Ce qui attire le plus l'attention, c'est que la victime est venu à pied à l'hôpital et ne savait même pas qu'on lui avait mis cinq balles dans la tête», a expliqué le chirurgien. Concernant les cinq balles, l'une a été logée dans le cou, deux dans la mâchoire et une près de l'oreille. La cinquième a fracturé l'os nasal de l'homme, sans toutefois s'installer dans le corps, a ajouté le médecin.

Le patient se rétablit à l'hôpital et le chirurgien a dit que l'homme devrait être libre vendredi (9).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire