ATTENTION !

« PAGES CHOCS » est une rubrique STRICTEMENT RÉSERVÉE à un public MAJEUR et AVERTI.

Elle contient des textes, des images, des vidéos qui peuvent être choquants pour des personnes mineures.

En cliquant sur PAGES CHOCS ou PLUS D’INFOS (dans cette rubrique) vous certifiez sur l’honneur :

Être majeur selon la loi en vigueur dans mon pays et que les lois de mon état ou mon pays m’autorisent à accéder à des sites pour adultes.

jeudi 31 janvier 2013

BLIDA se porte comme la vie malgré les gouvernements aux machettes de fin des temps (FOTO)

                                                     Cliquer pour agrandir


    Après la noire calomnie qu'elle a su injecter dans son navet propagandiste La bataille d'Alger pour nuire à la réputation des Blidéens, la progéniture des bachaghas et des harkis planquée dans les rouages de l'État s'en est allée encore plus loin dans sa maladive jalousie et sa bestiale rancœur antiBlidis, jusqu'au point de créer de toutes pièces un (autre) découpage territorial et livrer la Mitidja (1), toute la Mitidja, au béton et au bitume, voire au diable, juste pour
ARRACHER à sa victime, en l’occurrence BLIDA, la reine de la Mitidja, sa vitrine méditerranéenne. Toutes les ruses et machinations ténébreuses sont utilisées pour à la fois saccager le pays Blidéen et, surtout, nuire à la réputation et à l'honneur des Blidis. Ça les rend subtiles ; leur lâcheté, les ASSASSINS du rêve.

 
(1) -Aujourd'hui densément peuplée et industrialisée, la MITIDJA fut avant sa mise à mort en 1962 la plus riche et Vaste des plaines agricoles d’Algérie (1 300 kilomètres carrés).












 Dahmane Benachour

 
LIRE LES COMMENTAIRE

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire