ATTENTION !

« PAGES CHOCS » est une rubrique STRICTEMENT RÉSERVÉE à un public MAJEUR et AVERTI.

Elle contient des textes, des images, des vidéos qui peuvent être choquants pour des personnes mineures.

En cliquant sur PAGES CHOCS ou PLUS D’INFOS (dans cette rubrique) vous certifiez sur l’honneur :

Être majeur selon la loi en vigueur dans mon pays et que les lois de mon état ou mon pays m’autorisent à accéder à des sites pour adultes.

samedi 16 février 2013

Farid Khodja + fotos de BLIDA = régal assuré (pour oreilles & yeux)


                                À consommer donc avec modération !
                            (n'oubliez surtout pas de cliquer sur l'image )
 Issu d’une famille où l’éclat des hauts faits s’exprimait par son attachement aux valeurs traditionnelles, Farid Khodja, non sans inclination pour les décorums ancestraux, va lui-même perpétuer, car investi de la noble mission de promouvoir l’immense héritage de la musique arabo-andalouse, un art qui l’a bercé depuis son enfance jusqu’à le subjuguer à jamais.
Né le 13 février 1964 à Blida, Farid Khodja était tout naturellement destiné à suivre les traces de son oncle Mohamed Khodja dit Dziri surtout que ce dernier l’emmenait très souvent avec lui à la société musicale El Widadia où il présidait aux destinés de son orchestre. En savoir plus




Farid Khodja "El Qalb Bat Sali"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire